Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes réactions à l'actualité politique intérieure et internationale, sociétale, sociale .... .... Avec légèreté, chaque fois que je le peux ! Je fais mienne la formule de Philippe Meyer (Mammifère omnivore) "Nous vivons une époque moderne !"

Ni Dupes ni Soumis.

 

La Une de l'hebdomadaire communiste des Pyrénées-Orientales, « Le Travailleur Catalan », dont le sous-titre indique « Journal ouvert pour esprits libres ! », couvrant la semaine du 13 au 19 mai, donne le ton pour les législatives des 12 et 19 juin. Consécutivement à la création de la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale (Nupes), ce sera « A gauche toutes ! ». Et tous ?

Ma sensibilité d'homme de gauche depuis plus de cinquante ans, m'a conduit à persévérer dans la lecture de l’hebdo communiste. Je n'ai pas été déçu puisqu'en page 3 j'ai pu découvrir « la base programmatique de l'accord LFI/PCF »

On y apprend ainsi qu'il n'y a pas eu « un accord » mais « des accords » conclus entre La France Insoumise et chacun des autres signataires (PCF, EELV, PS). En somme, un menu à la carte adapté à tous les régimes.

Ainsi, nous explique-t-on, sur l'Europe, « l'histoire récente des positions d'EELV et du PS a obligé des rédactions différenciées » !

J'ai dû me frotter les yeux pour vérifier que j'avais bien lu. Effectivement, dans l'accord signé avec EELV et le PS il est question de « déroger de manière transitoire aux règles » communautaires, alors que dans l'accord signé avec le PCF, on prend l'engagement de « désobéir aux règles qui seraient en contradiction avec l'application de notre programme »

Traduction de cette logomachie : si par extraordinaire, au soir du second tour, le Président qui a pris ses fonctions ce samedi 14 mai pour son second mandat, se trouvait dans l'obligation de devoir nommer monsieur Mélenchon Premier ministre du pays, qu’adviendrait-il ?

On ne sait s'il « dérogerait » ou « désobéirait » aux règles communautaires mais le résultat risquerait fort d'être le même à savoir, un affaiblissement de la France et à très court terme, le non-respect des règles communautaires en matière économique et budgétaire, conduirait fatalement à la sortie de l'Union.

Peut-être monsieur Mélenchon a-t-il imaginé la suite, à savoir une nouvelle alliance pour la France ? Si l’on tente de lire dans ses pensées, ce pourrait être avec la Russie de Poutine qui livre la guerre à l'Ukraine en vue de son annexion, avec la Biélorussie de Loukachenko qui soutient son mentor. Pourraient rejoindre cette nouvelle alliance, la Moldavie et la Géorgie pour autant que monsieur Poutine ait terminé l’œuvre entreprise avec l’annexion de la Transnistrie pour ce qui concerne la première et de l’Ossétie du sud pour ce qui concerne la seconde. C'est-à-dire, leur annexion pure et simple.

La Turquie de monsieur Erdogan pourrait venir compléter cette union d’un type nouveau. Enfin, si la Hongrie de monsieur Orban suivait l’exemple de la France de Mélenchon en quittant l’Union Européenne, ne doutons pas qu’elle trouverait auprès de monsieur Poutine, une oreille bienveillante pour rejoindre cet attelage hétéroclite à l’allure d’auberge espagnole.

L’objectif fixé par le dernier point de la « base programmatique de l’accord LFI/PCF » à savoir, « une diplomatie au service de la paix » ne signifie autre chose que l'abandon de toute aide militaire à l’Ukraine dans la guerre qui lui est faite par la Russie. Dès lors, le rêve du leader de La France Insoumise, à savoir que la France quitte l’Union Européenne et l’OTAN serait ainsi accompli.

 

Les français accepteront-ils de se soumettre à ce marché de dupes ? Réponse au soir du 19 juin.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
J’ai du mal à imaginer un socialiste voter pour un insoumis,<br /> <br /> Et encore plus de mal à imaginer un insoumis voter socialiste. <br /> <br /> J’ai bien peur que cette alliance ne fasse pchiiiiiittt
Répondre