Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes réactions à l'actualité politique intérieure et internationale, sociétale, sociale .... .... Avec légèreté, chaque fois que je le peux ! Je fais mienne la formule de Philippe Meyer (Mammifère omnivore) "Nous vivons une époque moderne !"

Le Fantôme.

 

J'écris ces lignes à quelques heures de l'intervention télévisée de ce 31 décembre 2019.

N'étant pas dans le secret des dieux et donc, n'ayant reçu aucune confidence de Jupiter, je ne puis que me confier à vous en vous contant mon rêve de la nuit dernière.

J'étais  en charge (à quel titre?) d'interviewer « Monsieur Niet ». Non, il ne s'agissait pas d'Andrei Gromyko, l'ancien ministre des affaires étrangères de l'URSS, mais plus près de nous, du leader de la CGT, Philippe Martinez.

Je m'enhardissais à lui poser trois questions, devant sa détermination à rejeter en bloc l'ensemble du projet de réforme des retraites présenté par le gouvernement

Je lui demandais tout d'abord si un projet de réforme qui permettra aux femmes de partir avec une retraite à taux plein à 64 ans en lieu et place des 67 ans actuels, était une réforme de droite.

Il me répondit que la France a le meilleur et le plus juste système de retraites au monde, qu'il convient de le conserver, tout au plus nécessiterait-t-il un léger toilettage.

Peu satisfait de cette réponse en trompe l'oeil, je lui demandais s'il pensait que permettre aux agriculteurs de partir avec une retraite de 1 000 € nets par mois, très au-dessus de ce qu'ils perçoivent à l'heure actuelle (736 € par mois en moyenne), était une réforme de droite ou de gauche.

Il m'expliqua alors, déroulant les propositions de la CGT, qu'il suffisait d'embaucher massivement, d'augmenter tout aussi massivement les salaires, pour accroître le montant global des cotisations acquittées et ainsi, résorber l'éventuel déficit. D'ailleurs, selon lui, le fameux déficit n'existerait que dans l'esprit tortueux de nos dirigeants.

Pensant qu'une nouvelle fois il avait soigneusement évité de répondre à mon interrogation, je tentais une dernière question : une réforme qui se donne pour objectif la mise en place d'un régime universel par points permettant de cotiser pour chaque heure travaillée, contrairement au système actuel, ne devrait-il pas figurer en tête des propositions du syndicat dont vous êtes la figure de proue ?

Je ne puis vous dire quelle fut sa réponse.

En effet, mon radio-réveil s'est alors déclenché. C'était Brassens qui avait entonné Le Fantôme et égrennait le dernier couplet :

« Au p'tit jour on m'a réveillé  On secouait mon oreiller

Avec une fougue pleine de promesses. Mais foin des délices de Capoue

C'était mon père criant : Debout ! Vingt dieux tu vas manquer la messe ! »

Je n'avais pas le choix, il ne me restait plus qu'à me lever et plonger dans la réalité du jour, en attendant les vœux du Président.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
aie aie aie !!!...les cégétistes ne savent pas lire !..les pôvres !!!
mais , peut être sont-ils des gauchers contrariés ? Vous savez, les deux hémisphères du cerveau ...
Bon , pas de panique , la majorité utilise l'hémisphère droit ! alors...tout va bien !
Bonne année à tous
Répondre
J
Dans ton rêve, Jean-José, il aurait peut était nécessaire de demander à Martinez, si prévoir 1000 euros de retraite pour les agriculteurs pour une carrière complète, était une politique de gauche ou de droite. Je pense qu'il aurait répondu que ce n'est qu'une aumône au regard des 1000 milliards de gains réalisés par les 500 plus riches au monde. Que si ne rien mettre en place, pour arrêter la fraude fiscale de 100 milliards d'euros pour notre pays, était de droite ou de gauche. (1000 milliards pour l'Europe). Que si la volonté de mette en place des fonds de pensions par des sociétés privées, était de droite ou de gauche.(En Amérique, les chauffeurs routiers sont en train d'en subir les conséquences). Que si aligner les revenus des salariés, du monde du travail d'une façon plus générale, de notre pays, sur les pays les plus pauvres d'Europe était une politique de droite ou de gauche. Que si aligner les pensions de retraite par le bas était une politique de droite ou de gauche).D'autre part, si Martinez ne sait pas lire, les avocats, les légistes de la CGT, doivent certainement le faire pour lui. Ceci dit, meilleurs voeux pour la nouvelle année pour toi et tous ceux que tu portes dans ton coeur. Qu'elle soit celle de la vérité.
Répondre
J
Si j'avais voulu, mon cher Joseph, poser dans mon rêve toutes les questions que tu suggères, il m'eut fallu une nuit de sommeil bien plus longue que celle que me permet mon grand âge. Mais, c'est promis, si ce rêve revenait, je m'attacherai à suivre tes suggestions. Pour le reste, je te renoouvelle mes voeux les meilleurs pour cette nouvelle année. Que ton voeu d'une plus grande justice et de plus de fraternité, puisse-il être exaucé.l
N
Pour que Martinez réponde à tes pertinentes questions il eut fallu qu'il ait lu les propositions du projet de réforme.
Toute la question est de savoir s'il sait lire ....ses gros bras pour le moment ne se sont illustrés que dans les menaces sur les non grévistes et notamment sur une conductrice de métro , telles sont leurs seules contre propositions en dehors de celles que tu as rappelées
Répondre