Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes réactions à l'actualité politique intérieure et internationale, sociétale, sociale .... .... Avec légèreté, chaque fois que je le peux ! Je fais mienne la formule de Philippe Meyer (Mammifère omnivore) "Nous vivons une époque moderne !"

Hiroshima, août 1945.

À plus de 10 000 kilomètres de la mère patrie, le hasard a voulu que plusieurs événements se télescopent et m'amènent à m'interroger sur la portée de certaines paroles, de certains comportements.

.Alors que je me trouvais à Hiroshima, deux faits ont marqué l'actualité internationale pour l'un, franco-française pour le second.

Du haut de la tribune de l'ONU, s'adressant aux chefs d'Etat et de Gouvernement de la planète, la jeune suédoise, produit surfait de la média-sphère, qui a failli obtenir le Prix Nobel de la Paix, leur a jeté à la figure, « Vous avez volé ma jeunesse, mes rêves ».

Quelques jours plus tard, les « gilets jaunes » on tenté une quarante-cinquième édition de manifestations, émaillée une nouvelle fois, de violences, de destructions et d'insultes adressées au Chef de l'Etat.

Nul n'ignore ce qui se produisit le 6 août 1945 à Hiroshima. Pour la première fois, une bombe atomique dénommée « little boy » était larguée par les américains. Cette bombe qui atteignit l'hôpital de la ville, fit, selon les estimations, de 250 000 à 300 000 morts.

Dans les secondes qui suivirent le largage de la bombe par le B 29, 80 000 personnes succombèrent sur place, pulvérisées par le souffle de la déflagration.

Les Etats-Unis justifièrent leur acte criminel par l'effet « pacificateur » de l'emploi de la bombe atomique qui, selon eux, aurait sauvé la vie à un million de leurs soldats.

Quelques jours plus tard, une seconde bombe atomique était larguée sur Nagasaki.

Il faudra attendre 2016 pour que le Président Obama rende hommage aux victimes de ce qui constitue un « crime de guerre ».

Les tribunaux de Nuremberg et de Tokyo, mis en place à la fin de la deuxième guerre mondiale, jugèrent les responsables appartenant au camp des vaincus. Des peines allant jusqu'à la condamnation à mort furent prononcées. Le Tribunal Militaire International siégeant à Nuremberg prononça 12 condamnations à mort par pendaison. Le Tribunal Militaire International pour l'Extrême-Orient prononça 7 condamnations à la peine capitale par pendaison.

Cette Justice des vainqueurs épargnera les auteurs des crimes de guerre commis dans leurs propres rangs comme ce fut le cas à Hiroshima et Nagasaki.

Dans la première de ces villes, on ne peut éviter la visite du Parc de la Paix.

Dans ce parc est situé le « Dôme de la bombe A ». L'un des seuls bâtiments de la ville à avoir résisté partiellement à la déflagration en raison des matériaux de construction utilisés (voir photo). Le bâtiment est situé à 160 mètres de l'épicentre.

Quelques mètres plus loin, de l'autre coté de la rivière Ota Gawa, le monument des enfants pour la paix (voir photo). Tout en haut, la sculpture d'une fillette, Sadako, décédée d'une leucémie avant d'avoir pu achever les mille grues qui lui auraient permis de réaliser un de ses rêves. Au Japon, selon la tradition, il convient de confectionner mille grues en origami pour voir se réaliser l'un de ses vœux... On ne lui en laissa pas le temps !

On peut  également se recueillir devant le tertre funéraire de la bombe A contenant les cendres de 70 000 victimes non identifiées (voir photo).

Tout cela rend bien dérisoires les propos d'une jeune fille de 16 ans qui, contrairement à ce qu'elle a affirmé, a devant elle toute une vie pour pouvoir réaliser ses rêves, ce que nous lui souhaitons.Une perspective dont la jeune Sadako a été privée par la folie des hommes. Prenons garde aux excès de langage, Talleyrand ne considérait-il pas « que tout ce qui est excessif est insignifiant » ?

Cette folie ne peut que susciter l'indignation, lorsque dans un pays certes imparfait mais qui aux yeux du monde symbolise la Révolution et les Lumières, certains, depuis bientôt un an, ne trouvent à s'exprimer qu'à travers la violence et la haine qu'ils instillent. À chacun son avis sur telle ou telle de leurs revendications. Toutefois, un tel comportement me paraît très éloigné de celui dont font preuve les enfants de ceux qui ont vécu l'indicible ! Nous avons pu le constater tout au long de ce séjour !

L'ancien ministre de la Défense, Paul Quilès, dans le livre « Arrêtez la Bombe ! » publié en 2013, après avoir relaté ces faits historiques, rappelle « le mouvement de renforcement et de diffusion de cette arme de destruction massive ».

Celui qui depuis des années, avec d'autres, lutte en faveur du mouvement pour le désarmement nucléaire, nous montre tout l'enjeu de son action lorsqu'il écrit: « L'histoire de l'arme nucléaire est bien celle d'une montée en puissance inexorable de cette capacité de destruction, que rien ne semble pouvoir arrêter ».

L'avenir viendra-t-il à tout le moins atténuer les craintes ainsi formulées ?

Ce constat se révélera-t-il une bien triste prédiction ?

Nous avons aussi notre rôle à jouer en tant que citoyens, dans les réponses qui seront apportées.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Mon cher Nemo. Dans ma tête, je n'ai pas occulté le comportement de l'armée du Japon aux cotés des nazis dans le cadre des "puissances de l'axe". Mon propos sur Hiroshima vise les victimes civiles. Tu le rappelles justement, toutes les guerres imposent aux civils un prix très lourd.
Répondre
N
Certes c'est une horreur mais les victimes des chambres à gaz ont subi une horreur et que je sache les gentils japonais étaient les alliés des nazis
Je sais bien que de nos jours la violence juste , par exemple celle des forces de l'ordre qui répriment ceux qui commettent des délits est mise sur le même plan que celle de ceux comme les gilets jaunes qui portent atteinte aux lois de la République et qu'on veut a tout prix juger et condamner les agresses par ces doux et respectueux agresseurs
L'émotion est une chose , la raison en est une autre
Répondre
C
Je me joins à Betty !
Répondre
B
Je te fais un "like"
Répondre
A
Il y a de cela quelques années, je vivais dans une situation précaire, c'est difficilement que j'arrive à trouver 50$ par mois; j'ai envie de me faire du mal surtout que j'ai une famille à nourrir: une femme et 2 enfants. Échoué de la vie je savais pas où aller; un jour j’étais partir voir un ami qui est conducteur de véhicule ici au Congo pour lui demander un prêt.IL m'a donné juste mon argent de deplacement et m'a parlé d'un marabout Béninois du nom de Maitre Moise Gouda.Il m'a conseillé d'aller voir ma situation chez lui; ne sachant plus quoi faire, j'ai pris contact avec le maitre pour une consultation mystique afin de m'aider à quitter cette vie misèrable. le Maitre marabout,après sa consultation, m'a proposé plusieurs solutions à mon problème et m'a fait des séances de rituels pour chasser la mal chance que j'ai en moi.
le plus gros était le porte feuille magique multiplicateur d'argent qui devrait m'apporter chance, richesse et prospérité; j'y croyais pas au début mais à présent ma vie a changé et j'ai satisfaction totale depuis ce jour. Bref je lui fais ce témoignage afin de lui dire mille fois merci pour son aide.Vous pouvez aussi prendre contact avec lui si vous avez des problèmes et que vous avez besoin.

NUMERO DE TELEPHONE/ WHATSAPP .........00229 67 66 62 69
Répondre