Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes réactions à l'actualité politique intérieure et internationale, sociétale, sociale .... .... Avec légèreté, chaque fois que je le peux ! Je fais mienne la formule de Philippe Meyer (Mammifère omnivore) "Nous vivons une époque moderne !"

« La République c'est moi ! »

Le regard de Plantu, à la Une du Monde 19 octobre 2018

 

Ne vous méprenez pas, n'y voyez pas chez moi les signes précurseurs d'une hypertrophie soudaine de la personnalité.

N'y voyez pas d'avantage une déclaration récente de Nicolas Maduro afin de sauver la République bolivarienne.

En cas d'hésitation, vous trouverez quelques pistes dans l'actualité la plus brûlante.

Il est vrai que l'auteur de cette déclaration péremptoire n'est pas le premier à se lancer dans cet exercice de style.

« C'est une opération de police politique » a-t-il déclaré .

D'autres avant lui, s'y étaient risqués.

D'un ancien dirigeant socialiste empêtré dans ce que l'on appela « l'affaire Urba » à un candidat à la dernière élection présidentielle, en passant par un ancien Président de la République.

Apparemment, la réussite n'a pas été au bout de la démarche : l'ancien dirigeant fut condamné pénalement, le candidat à la présidence fut éliminé au premier tour de l'élection, quant à l'ancien Président, il ne put accomplir son rêve de gommer l'échec subi en 2012.

Rien que de très habituel me direz-vous....

Certes, sauf que... lorsque ces propos sont précédés, accompagnés ou suivis de violences contre des personnes représentant l'Autorité Publique (magistrat ou policier), de menaces voire d'injures, leur auteur prend le risque de devoir répondre de son comportement devant la Justice.

L'immunité parlementaire ne permet pas tout.

Je ne reprendrai pas à mon compte la citation d'Audiard, « les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait ».

Certes, dès qu'on aborde le domaine judiciaire, il convient de rappeler en permanence le principe fondamental de la présomption d'innocence.

Toutefois, avec le progrès technologique, les moyens de preuve se sont considérablement élargis.

Quelles que soient les circonstances, il y a toujours une caméra, un micro, un téléphone pour fixer une situation.

Le gendre de la milliardaire Hélène Pastor, à qui l'on reprochait d'avoir commandité l'assassinat de cette dernière et de son chauffeur, vient de l'apprendre à ses dépens.

Alors qu'il prétendait que ses aveux lors de sa garde à vue auraient été obtenus sous la contrainte, la projection devant la Cour de l'interrogatoire qui avait été enregistré, a anéanti sa défense et les jurés l'ont condamné le 17 octobre à la réclusion à perpétuité.

Il y a à peine quelques semaines, Alexandre Bennalla fut également identifié grâce à un enregistrement vidéo de la scène de violences qui se déroula à Paris Place de la Contrescarpe.

 

Même si comme toute institution humaine, la Justice est en permanence perfectible, une fois les esprits apaisés, grâce au principe  d'indépendance des magistrats et à la mesure qui caractérise ses membres, elle saura situer les responsabilités, sanctionner les infractions s'il y en a eu.

Gageons que le principal protagoniste de ce pugilat indigne conviendra alors que nul n'est au-dessus des lois, même s'il a cru utile de se draper dans son costume de Député.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article