Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes réactions à l'actualité politique intérieure et internationale, sociétale, sociale .... .... Avec légèreté, chaque fois que je le peux ! Je fais mienne la formule de Philippe Meyer (Mammifère omnivore) "Nous vivons une époque moderne !"

De Gaza..... au plan Borloo.

A première vue aucun lien et pourtant....

Trois événements se sont produits cette semaine, susceptibles de nous alerter.

- Dimanche 22 Avril, dans Le Parisien, une tribune a été publiée, dénonçant « un nouvel antisémitisme » et demandant de « frapper d'obsolescence » les versets du Coran qui appelleraient « au meurtre et au châtiment des juifs, des chrétiens et des incroyants ». A titre personnel, je me classe dans cette dernière catégorie.

Cette tribune a été signée par 300 personnes, parmi lesquelles l'ancien Président Nicolas Sarkozy, les anciens premiers ministres Manuel Valls, Bernard Cazeneuve et Jean-Pierre Raffarin.

Les plus hautes autorités du monde musulman dans notre pays ont, à juste titre me semble-t-il, vivement réagi à cette publication.

Ainsi, pour Dalil Boubakeur, Recteur de la Grande Mosquée de Paris, « le procès injuste et délirant d'antisémitisme fait aux citoyens français de confession musulmane et à l'islam de France.... présente le risque patent de dresser les communautés religieuses entre elles ».

Ahmet Ogras, Président du Conseil français du culte musulman, considère que « cette tribune est un non-sens, un hors-sujet. La seule chose à laquelle on adhère, c'est qu'on doit tous être ensemble contre l'antisémitisme ».

Pour Tareq Oubrou, imam de la Grande Mosquée de Bordeaux, « dire que le Coran appelle au meurtre, c'est très violent et c'est une ineptie...... N'importe quel texte sacré est violent, même l'Evangile ! ».

Sauf à vouloir exacerber les antagonismes religieux et sociétaux, je pense que nous pouvions nous dispenser d'un tel débat.

- Dans un billet publié le 4 Avril, je m'interrogeais sur la possibilité de critiquer la politique d'Israël sans être taxé d'antisémitisme. Hier Vendredi, à l'occasion de la cinquième manifestation qui a eu lieu à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, dans le cadre de « la grande marche du retour », 4 palestiniens sont tombés sous les balles tirées par les soldats israéliens et l'on dénombre plus de 50 blessés.

Depuis le 30 Mars, le nombre de tués palestiniens est de 45 pour plus de 1500 blessés.

Israël et son allié américain continuent de s'opposer à la mise en place d'une enquête indépendante comme le demandent l'ONU et l'Union Europénne.

Qu'adviendra-t-il le 15 mai prochain qui doit constituer le point d'orgue de cette « marche » ?

Peut-on après cela, continuer à parler confortablement de réconciliation, d'une solution à deux Etats ?

- Enfin, troisième événement de moindre portée médiatique mais qui en dit long sur le climat ambiant, c'est la polémique autour de la distinction reçue le 26 Avril à Bruxelles par le cinéaste Ken Loach.

Ce dernier, a reçu les insignes de Docteur Honoris Causa de la prestigieuse Université Libre de Bruxelles.

Cette distinction a déplu à certains parmi lesquels le Premier Ministre belge, ancien étudiant de l'U.L.B. qui ont accusé Ken Loach d'être antisémite et négationiste.

Ces graves et injustes accusations, ont été portées par des universitaires et des représentants de la communauté juive de Belgique auxquels Charles Michels, le Premier Ministre belge, est venu ajouter sa voix.

Ken Loach a répliqué à ces insultes, en déclarant : « Toute ma vie j'ai pris parti pour ceux qui sont persécutés et marginalisés et me dépeindre comme antisémite simplement parce que j'ajoute ma voix à ceux qui dénoncent la détresse des palestiniens est grotesque ».

Ces trois faits sont éloquents.

C'est dans ce contexte, qu'au même moment, l'ancien ministre de la ville Jean-Louis Borloo a remis au premier ministre un rapport qui, pour son auteur, constitue le plan « de la dernière chance » pour sortir d'une situation que nous connaissons tous et que vivent au quotidien, nombre d'élus dans les zones déshéritées de notre beau pays.

L'introduction de ce rapport commence en ces termes : « L'heure n'est plus aux rapports d'experts, l'heure est à l'action. La situation est facile à résumer : près de 6 millions d'habitants vivent dans une forme de relégation.... ».

Dans l'interview publiée le 27 Avril par le journal Le Monde, Monsieur Borloo déclare avec lucidité : « La situation est grave, il y a notamment 500 000 jeunes de 16 à 24 ans, en bas des tours, les bras croisés. Nous vivons dans un pays où un quart de la jeunesse est à l'arrêt..... Il faut un plan de mobilisation nationale qui engage tout le monde...Il est indispensable que ce plan soit porté par le chef de la nation. C'est lui le garant de l'unité nationale ».

Et si ce plan constituait le tournant de l'actuel quinquennat ?

Bien sûr, la loi travail, la réforme de la SNCF, la future réforme des retraites....mais si le Président Macron répond positivement au rapport Borloo, c'est toute la société qui entamera une profonde mutation.

C'est la jeunesse qui réapprendra à vivre avec l'espoir.

C'est la nation qui, « pour vivre ensemble », se sera réconciliée avec le « faire ensemble ».

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
De quel droit peut-on , mon cher Nemo, exiger de quelque autorité que ce soit, qu'elle frappe d'anathème, tel verset du Coran, de la Bible ou de la Thora ? Plus que de "frapper d'obsolescence" ne vaut-il pas mieux le replacer dans le contexte historique et l'interpréter à l'aune de la société actuelle ? Quant au rapport Borloo, les 500 000 jeunes "en bas des tours" sont pour la plupart nos compatriotes. L'éducation est mise par le plan et à mon sens avec raison, au premier rang des priorités.
Répondre
N
Bien sur tout cela est vrai mais les manifestants de Gaza sont payés par le Hamas qui est un mouvement terroriste pour aller se faire tuer car leur famille touche une " prime " dans ce cas . Qu'ont fait les "dirigeants " palestiniens des aides notamment européennes pour développer leur territoire ? Rien . Alors pas étonnant que des jeunes sans avenir foncent tels des fanatiques .
On ne peut pas nier que le Coran est un appel au meurtre, certains imams les plus rigoristes et donc les plus fidèles au texte sacré le prêchent chaque jour y compris en France , c'est aussi un appel à l'asservissement de la femme .
M. Borloo veut mettre des centaines de milliers de femmes de banlieue au travail et leur faire passer le permis de conduire
Mais le principal obstacle à cela est la religion musulmane et l'emprise des hommes . Ce n'est pas tant un problème d'argent mais de culture
Des centaines de morts en 2015 , un prêtre égorge , ce n'est tout de même pas la faute d'Israel . L'expression " tous les péchés d'Israel" semble faire flores .
Est-il normal que des juifs soient obligés de quitter leur pays , la France parce qu'ils sont persécutés en 2018?
Qui les persécute ? Ce ne sont ni les chrétiens ni les athées, alors il faut appeler un chat un chat et j'approuve entièrement la tribune en question . Elle est au moins aussi importante et fondatrice que le " j'accuse" de Zola.
Répondre