Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes réactions à l'actualité politique intérieure et internationale, sociétale, sociale .... .... Avec légèreté, chaque fois que je le peux ! Je fais mienne la formule de Philippe Meyer (Mammifère omnivore) "Nous vivons une époque moderne !"

Mon coup d'oeil..... dans le rétroviseur.

Retour sur  le nouveau nom de la Région...

Que vous habitiez Perpignan, Prades, Céret ou dans l'une des communes rattachées à la France lors de la signature du Traité des Pyrénées de 1659, nous vivons désormais en « Occitanie ».

Ainsi en a décidé le Conseil Régional né de la fusion des deux régions "Midi-Pyrénées" et "Languedonc-Roussillon", le Décret gouvernemental publié entérinant ce choix, enfin, le Conseil d'Etat qui a examiné le recours formé contre le Décret, et  l'a rejeté.

En faisant du ménage dans mon ordinateur, j'ai retrouvé un texte que j'avais écrit en Juillet 2016 et qui avait été publié dans la presse locale.

Vous pourrez le lire ci-dessous.

Je m'étonnais déjà que la confusion des esprits ait pu aboutir à l'assimilation de la terre catalane à la terre occitane, tellement les réalités historiques, jusqu'en 1659, ont divisé ces deux territoires.

Exit donc « Occitanie-Pays Catalan » qui avait le mérite de refléter l'exacte réalité.

Une conclusion : Rien ne sert de tenter de réssusciter les combats perdus.

                                                   ..................................................

La dénomination de la nouvelle Région : 
« Occitanie » ou « Occitanie-Pays Catalan » ? 
Le Décret publié cet automne a entériné le choix du Conseil Régional nouvellement élu en nommant « Occitanie » la région née de la fusion du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées. 
Une association regroupant différentes sensibilités politiques du Département a formé un recours devant le Conseil d’Etat, au motif que ce choix exclurait l’identité catalane. 
Ce recours est actuellement examiné et, bien malin celui qui, à ce jour, pourrait prédire la décision qui interviendra dans quelques mois. 
Je m’autorise à vous livrer quelques-unes de mes réflexions sur ce sujet : 
En choisissant de nommer "Occitanie" la nouvelle Région, le Conseil Régional a respecté le choix qui s'est majoritairement dégagé lors du référendum consultatif organisé sur Internet.  
Toutefois, cette dénomination permet-elle à l'ensemble des habitants de la Région de s'y trouver représenté ? 
Rappelons la description faite par les historiens des limites géographiques des territoires de culture occitane : 
"Entre l'arc Nord -Occidental de la Méditerranée, l'Océan, le seuil du Poitou, les contreforts septentrionaux du Massif Central et les hauts sommets qui font barrière à l'intérieur du Massif Alpin, s'étend le pays que devaient occuper à leur naissance la langue et la culture Occitane, qu'il est convenu d'appeler pour cette raison l'Occitanie."  
( In Nouvelle Histoire de la Littérature Occitane R.Lafont C.Anatole-PUF) 
Et les Catalans dans tout ça ? 
Comme le rappelle le poète Jacint Verdaguer dans son oeuvre intitulée Canigó, le Château d'Arria (Ria Sirach)  est considéré comme le berceau de la Catalogne. C'est dans ce château, en Conflent, que naquit en 852 Wifred le Velu (Guifred el Pilós). 
A travers les unions, les échanges commerciaux mais aussi les guerres (Le roi Pierre II d'Aragon meurt au siège de Muret le 12 septembre 1213, alors qu'il était venu prêter main-forte au Comte Raimond VI de Toulouse en lutte contre les Croisés), les relations entre les Terres Occitanes et le Pays Catalan ne cesseront de se développer tout au long des siècles. 
Sur le territoire de notre commune, à La Roque d'en Talou, le promeneur peut découvrir, gravés dans la roche, les blasons du Royaume d'Aragon et de la Maison de Montesquieu. 
Ce rocher, jusqu'en 1659, a servi de borne frontière entre la France et l'Aragon mais aussi, a délimité les 
territoires Occitans et ceux où l'on parlait le Catalan. 
De nos jours, la langue occitane et la langue catalane sont enseignées dans nos écoles. De même, les traditions demeurent vivaces pour chacun de ces peuples.  Si l'Histoire nous a séparés, au quotidien, nous partageons volontiers avec nos voisins l'amour de notre Terre.  
Aujourd'hui, sans aucun doute, le Pays Catalan ne peut se retrouver dans la dénomination "Occitanie" qui, de facto, exclut son histoire et sa culture .  
La sagesse de la plus haute juridiction administrative permettra-t-elle d’unir dans une même dénomination la culture, l’identité de deux peuples que l’Histoire a longtemps séparés ? 
 

Photo prise à Ria-Sirach ..... Berceau de la Catalogne !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article