Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mes réactions à l'actualité politique intérieure et internationale, sociétale, sociale .... .... Avec légèreté, chaque fois que je le peux ! Je fais mienne la formule de Philippe Meyer (Mammifère omnivore) "Nous vivons une époque moderne !"

15/11/2017 Faut-il inclure Molière ?

 

Faut-il inclure Molière ?

En cet automne 2017 un grave débat secoue l'intelligentsia de notre pays.


Le sujet est d'importance puisque ses promoteurs le situent dans le cadre du combat pour l'égalité des sexes.


S'agirait-il de prendre des mesures de nature à imposer une égalité de revenus pour un même travail ?


Pensez vous que l'on débatte des mesures à prendre pour faire cesser les violences conjugales dont on sait que les femmes sont le plus souvent les victimes ?


Vous n'y êtes pas du tout. 
Le débat porte sur le fait de savoir si l'on doit réformer la grammaire et adopter « l'écriture inclusive ».


Autrement dit, faut-il remanier l'orthographe pour combattre les stéréotypes sexistes ?


Ainsi, la hausse de 1,7 % de la CSG eut été plus douce à avaler, si son annonce avait été faite en recourant à « l'écriture inclusive ». Nous aurions pu lire par exemple ; « A partir du 1er Janvier 2018, nous compterons un (e) nouveau (elle) venu (e) dans la constellation des impôts et taxes divers (es), à savoir une CSG au taux de 10 % ».

Il y a fort à parier qu'une telle annonce aurait été accueillie avec un plus grand enthousiasme !
Paris valait bien une messe et « l'écriture inclusive » mérite bien un débat aussi intense.


Il est regrettable que Jean-Baptiste Poquelin n'y ait pas eu recours lorsqu'il écrivit « Les femmes savantes ». Nous aurions pu lire sous sa plume : « Un (e) sot (te) savant (e) est plus sot (te) qu'un (e) sot (te) ignorant (e) ».
Un tel texte aurait, j'imagine, ravi les comédiens (nes) du Théâtre du (de la) Roy (eine).

 

Jean-José Colomès

 
 
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Tempête dans un verre d’eau ou réforme durable ?
Apparemment, le "point médian" est en train de se glisser dans notre paysage écrit. L’AFNOR travaille à un nouveau clavier français AZERTY présentant une touche dédiée... On s’adaptera !
Répondre